Maisons polluées: Les poussières parlent

Depuis quelques années, nous savons que l’air de nos maisons est 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur. Cette pollution est liée à la présence de Composés Organiques Volatils (COV) dans l’air mais également d’allergènes et de moisissures. L’étude réalisée par l’Observatoire de la Qualité de - Lire la suite...

Logements multi-polluées : Les Composés Organiques Semi-Volatils pointés du doigt

Avec les Composés Organiques Volatils (COV) comme le formaldéhyde, le benzène, le toluène et les xylènes … Nous savions déjà que plus de 80% des logements présentaient une qualité de l’air intérieur moyenne ou mauvaise. En particulier à cause du formaldéhyde, polluant cancérigène omniprésent dans nos habitations. Ce - Lire la suite...

Le Bisphénol-S devrait remplacer le Bisphénol-A. Est-il moins dangereux ?

En raison de ses propriétés de perturbation du système endocrinien, le Bisphénol-A est aujourd’hui interdit depuis 2010 dans les biberons et sera interdit en 2015 dans les contenants alimentaires. Devant cette obligation réglementaire, les industriels ont remplacé le Bisphénol-A (BPA) par un analogue chimique le Bisphénol-S (BPS). Le - Lire la suite...

Les perturbateurs endocriniens

Le distilbène, le chlordécone, les PCB, le bisphénol A ou encore les phtalates sont tous des perturbateurs endocriniens qui dérèglent et bouleversent le fonctionnement de notre organisme. Ces derniers ont également de graves conséquences pour la santé. Les perturbateurs endocriniens (PE) Selon l’Organisation Mondiale de la Santé - Lire la suite...

L’ANSES lance une nouvelle mise en garde contre le bisphénol A

L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a lancé une nouvelle mise en garde contre le bisphénol A (BPA), produit classé perturbateur endocrinien et jugé inquiétant pour les générations à venir. L’ANSES avait déjà pointé du doigt en septembre 2011 les effets - Lire la suite...