Se couper les cheveux en quatre pour évaluer l’exposition humaine aux pollutions

Récemment une étude de l’association Générations Futures mettait en évidence la présence de pesticides dans les cheveux de salariés viticoles du vignoble de Listrac-Médoc et de riverains de vignes. Les composés retrouvés, employés principalement en viticulture, étaient plus nombreux et en concentrations plus importante dans les - Lire la suite...