Belle et sans polluants jusqu’au bout des ongles !

Les vernis à ongles, avec toutes leurs couleurs et leurs effets différents, ça donne envie de se peindre les ongles de toute les couleurs de l’arc en ciel !

Oui, sauf que le vernis à ongle est un produit toxique. En effet, un vernis « classique », contient plusieurs composés nocifs pour la santé : formaldéhyde, toluène, ethylbenzène, xylènes, styrènes, dichloroéthane, acétate d’étyl, acétate de butyle, camphre, de Di-Bbutyl Phtalate (DBP), et bien d’autres …

Les deux principaux composés toxiques présents dans les vernis à ongles sont le formaldéhyde et le toluène.

Le formaldéhyde est employé pour faire durcir le vernis. Il est irritant pour la peau, les yeux et les voies respiratoires (nez, gorge et poumons) et est classé comme substance cancérigène avéré (Groupe 1) par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

Le toluène est utilisé pour faciliter l’application du vernis sur les ongles. Et comme le formaldéhyde, il est irritant pour la peau, les yeux et les voies respiratoires. A très fortes doses, il peut affecter le système nerveux central.

Heureusement, il existe, de plus en plus de fabricant qui opte pour des vernis free, c’est-à-dire sans certain composés nocifs pour la santé. Ces produits sont classés en trois catégories :

  • Les vernis 3-free : ce sont les plus rependus et ils sont sans toluène, sans formaldéhyde et sans DBP.
  • Les vernis 4-free qui sont eux sans résine de formaldéhyde
  • Les vernis 5-free, sans camphre

Les marques qui les proposent ? E.L.F, Butter London, Avril, Catrice, Essence, Mavala, Kure Bazar, Revlon…

Pour de plus amples informations, vous pouvez visionner le reportage en lien concernant une enquête les produits toxiques contenus dans les vernis à ongle (émission télévision Suisse).

 

Si les composés retrouvés dans les vernis à ongle ne sont pas présents en quantité suffisante pour représenter un danger pour l’utilisateur occasionnel, ce n’est pas le cas pour les professionnels travaillant dans des « ongleries » ou des boutiques spécialisées qui doivent prendre des précautions pour se protéger des vapeurs de solvants.

 

La plupart des constituants de ces vernis sont des Composés Organiques Volatils (COV) dont plusieurs sont présents dans la liste des polluants prioritaires de l’OQAI (Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur). Il faut donc bien aérer la pièce dans laquelle le vernis est utilisé.

Enfin, les dissolvants utilisés pour enlever le vernis appliqué sur les ongles contiennent également des solvants chimiques comme l’acétone, l’acétate d’éthyle, l’acétate de méthyle, le méthyléthylcetone, et bien d’autres substances chimiques …

En conclusion: A UTILISER AVEC MODERATION !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>