Inde : Intoxication alimentaire due aux pesticides

L’Inde en deuil suite aux décès de 23 écoliers, le 16 juillet dernier, victimes d’une intoxication alimentaire.

Ces jeunes enfants âgés de quatre à douze ans avaient tous pris leur déjeuner à la cantine de leur école.

Ce drame s’est produit dans l’Etat le plus peuplé mais aussi le plus pauvre de l’Inde, l’Etat de Bihar.

Des centaines d’habitants sont descendus dans les rues pour manifester leur colère et réclamer des « mesures fermes contre les fonctionnaires responsables » selon eux de la mort des enfants. Pourtant selon les médecins, la raison de cette intoxication serait les pesticides.

Pesticides en cause

Les autopsies menées sur les enfants révèlent qu’ils auraient été empoisonnés par des pesticides organophosphorés, un médecin du Centre hospitalier de Patna, dans lequel les enfants ont été hospitalisés, a déclaré que « dès que les enfants ont été amenés, nous avons senti cette odeur nauséabonde de pesticides organophosphorés ».

Le riz serait une source d’intoxication possible. Les docteurs ont confirmé la présence de phosphates, utilisés comme insecticide sur le riz, dans la nourriture de la cantine. Le riz n’a certainement pas été nettoyé correctement par la cuisinière, qui elle-même a été empoisonnée.

L’huile utilisée dans la préparation du plat servi aux enfants pourrait également être une source d’intoxication. L’huile alimentaire a été stockée dans un récipient ayant servi à entreposer du monocrotophos, une substance chimique utilisée dans l’agriculture. Ce pesticide hautement toxique, interdit d’utilisation en Europe et aux Etats-Unis, a été retrouvé dans l’huile à des concentrations cinq fois supérieures à la version vendue dans le commerce.

Des intoxications fréquentes

Les intoxications alimentaires ne sont pas rares dans les cantines publiques et gratuites indiennes. En effet, les conditions d’hygiènes sont souvent douteuses et la nourriture servie n’est pas toujours de bonne qualité. Toutefois, cet événement est relativement dramatique à cause de la présence de pesticides.

Cette tragédie relance le problème chronique de malnutrition, auquel le premier ministre Manmohan Singh a décidé de s’attaquer en votant, au début du mois de juillet, le programme d’aide alimentaire le plus vaste du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>