Pesticides : Interdiction dès 2020 pour les usages non-professionnels !

Strasbourg, Versailles, Rennes, Nantes … Quel est le point commun de ces villes ?

Ces villes comme bien d’autres ont mis en place une réduction très importante, voir l’abandon de l’utilisation de pesticides dans la gestion des espaces publiques. Aujourd’hui même si plus de 40% ont déjà adopté l’attitude « zero phyto » il reste encore 60% des communes à convertir. A terme ce sera plusieurs millions de litres de pesticides qui ne seront pas utilisés et ne viendront pas polluer l’environnement !

Dans un article du 23 novembre dernier, Kudzu Science présentait la proposition de loi adoptée au sénat et visant à interdire l’utilisation des pesticides d’une part pour l’entretien des espaces publiques dès le 1er Janvier 2020 et d’autre part pour les particuliers dans leurs activités domestiques dès le 1er Janvier 2022.

Bonne nouvelle puisque le parlement a également adopté le texte ce jeudi 23 Janvier !

En Juin dernier l’Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale (INSERM) dévoilait les résultats d’une étude indiquant de fortes présomptions de liens entre l’exposition professionnelle à des pesticides et l’apparition de maladies comme des cancers et la maladie de Parkinson et des risques au niveau du développement du fœtus pour les femmes enceintes avec notamment des risques de tumeurs cérébrales, leucémies, troubles neurologiques (motricité fine ou déficit cognitif) pour l’enfant à naître. Par ailleurs, certains pesticides sont des perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire que même à très faible concentration ils altèrent le fonctionnement du système hormonal et peuvent induire des cancers hormonaux dépendants (testicules, ovaires, prostate …) voire des problèmes de puberté précoces ou de développement des organes reproducteurs.

Rappelons que l’agriculture consomme chaque année 90% des pesticides utilisés et que cette utilisation ne sera pas affectée par cette législation. La pollution de l’environnement et des ressources en eau continuera malgré tout ! Les agriculteurs seront toujours les plus exposés aux effets des produits phytosanitaires.

Même si peu de progrès ont été faits jusqu’à aujourd’hui, soyons optimistes et misons sur l’objectif du plan Ecophyto de réduire de moitié l’utilisation des pesticides d’ici à 2018.

Un commentaire sur “Pesticides : Interdiction dès 2020 pour les usages non-professionnels !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>