Prévenir les problèmes de Qualité de l’Air Intérieur pour une bonne santé à la maison (1/3) : Réduire les sources de pollution

Les campagnes de mesure de qualité de l’air intérieur démontrent clairement que plus de 80% des logements ont un air de qualité moyenne ou mauvaise. Cette situation est dans la plupart des cas liée à la présence de formaldéhyde à des concentrations supérieures à 10 µg/m3, valeur seuil retenu par l’Agence Nationale de SEcurité Sanitaire (ANSES) pour ce polluant de l’air intérieur. Comment améliorer la qualité de l’air intérieur des habitations ?

La qualité de l’air intérieur est liée à présence de polluants chimiques et biologique dans l’espace intérieur. Lorsqu’elle est dégradée, le simple fait de respirer engendre de risques pour la santé, notamment pour les personnes fragiles : femme enceinte, enfant, sénior ou personne souffrant de problèmes respiratoires … Pour l’améliorer la qualité de l’air intérieur, il faut diminuer la présence de ces polluants.

La première chose à faire pour améliorer la qualité de l’air intérieur est de limiter les sources de pollution de l’air intérieur. Ce n’est pas simple car dans notre environnement intérieur, elles sont nombreuses et parfois bien cachées : mobiliers, produits ménagers, fumée de tabac, feu de bois, insecticides, bougies parfumées, encens, peinture, colle, solvants …

Pour limiter la pollution de l’air intérieur il faut éliminer les sources de pollution :

  • Sélectionner ses produits de nettoyage
  • Ne pas fumer à l’intérieur,
  • Bien entretenir son système de chauffage (évacuation des fumées, performance de la combustion…),
  • Entreposer la peinture et les solvants dans des endroits éloignés des pièces de vie,
  • Acquérir du mobilier en bois brut non traité ou bien laisser dégazer les meubles pendant au moins 1 mois dans un endroit aéré,
  • Eviter le mobilier en bois reconstitué (mélaminé, aggloméré …)
  • Ne pas habiter dans les pièces rénovées (peinture) pendant au moins 1 mois après les travaux avec une aération intense,
  • Utiliser des matériaux de construction, rénovation et décoration peu émissifs en Composés Organiques Volatils
  • Ne pas utiliser de bougies parfumées, de parfum d’intérieur, d’encens à l’intérieur
  • Ne pas utiliser de pesticides en bombe ou en diffuseurs

Pour contrôler la qualité de votre air intérieur, vous pouvez réaliser un test de qualité de l’air intérieur avec les kits d’analyse de Kudzu Science. Ces kits d’analyse disponibles à partir de 79€ vous garantissent une mesure fiable et précise des pollutions de votre air intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>